LUMEN, LUX et CANDELA…

Il est difficile pour un cycliste de comparer l'intensité lumineuse des éclairages lorsqu'il se trouve dans un magasin de vélos. Certains mentionnent des LUMEN, d'autres des LUX ou des CANDELA. Tentons d'y voir plus clair... Lire la suiteRéduire

LUMEN
Le LUMEN fait référence à la quantité totale de lumière ou d’énergie lumineuse émise par une source lumineuse. Il ne s’agit pas d’une mesure adaptée pour l’intensité d’un éclairage vélo. En réalité, l’intensité lumineuse dépend de la direction de la lumière. Lorsque la direction de la lumière n’est pas connue, le calcul de l’intensité lumineuse est impossible.

Fig 01

LUX / CANDELA
Les LUX et CANDELA font référence à l’intensité lumineuse par rapport à la direction du faisceau lumineux.
Les CANDELA sont les mêmes dans l’ensemble du faisceau lumineux, alors que la valeur en LUX dépend de la distance par rapport au faisceau lumineux (FIG 02). Dans la FIG 02, le faisceau central équivaut à 2 000 CANDELA, alors que la quantité de LUX varie en fonction de la distance.

Fig 02

La formule entre ces deux unités est la suivante :
CANDELA = LUX x MÈTRE (DISTANCE)2

Dans la plupart des cas, les LUX sont mesurés à une distance de 10 mètres de la source lumineuse. Cela signifie que la valeur en CANDELA peut être calculée comme suit :
1 LUX = 100 CANDELA
Comme nous pouvons le constater dans toutes les figures, le faisceau lumineux d’un éclairage contient plusieurs zones comportant différentes quantités de CANDELA et de LUX permettant à l’éclairage de remplir ses objectifs : VOIR et ÊTRE VU.

VOIR
Lorsqu’un éclairage déclare émettre 20 LUX ou 2 000 CANDELA, cela signifie que le point le plus lumineux du faisceau émet 20 LUX à une distance de 10 mètres (FIG 01 et 02). Cette quantité de lumière est principalement dirigée vers la route. Ainsi, les véhicules circulant en sens inverse ne sont pas aveuglés par la lumière (FIG 03).

Fig 03

ÊTRE VU
La lumière dans la ligne de coupure (zone anti-éblouissement) ne doit pas dépasser 2 à 2,5 LUX*. Dans cette zone, la quantité de lumen est également inférieure (200 à 250 lumen).
En ce qui concerne les feux arrière, la valeur en CANDELA est utilisée puisque les très petites valeurs en LUX doivent être mesurées. Les feux arrière émettent entre 1 et 4 CANDELA, ce qui correspond à 0,01 et 0,04 LUX*.
« Un projecteur permet principalement au cycliste de voir la route et les éventuels obstacles. Spanninga utilise l’unité LUX pour mesurer l’intensité, telle que perçue par l’œil humain, de la lumière éclairant une surface. Ainsi, l’unité LUX offre des indications sur la zone éclairée dans le faisceau lumineux.
Un feu arrière permet d’être vu des autres usagers de la route. Spanninga utilise l’unité CANDELA pour mesurer l’intensité lumineuse, c’est-à-dire l’énergie émise par une source lumineuse dans une direction particulière. Ainsi, l’unité CANDELA offre des indications sur l’intensité de la source lumineuse. »
Jacob Vellinga – Directeur R&D du groupe Spanninga

* Mesuré à 10 mètres

Règlementation

En matière d'éclairage et de signalisation, le code de la route prévaut en France. Que prévoit cette règlementation? Qu'en est-il des autres pays? Lire la suiteRéduire

Projecteurs

En Allemagne, la construction générale de l’éclairage est contrôlée et la puissance ainsi que la distribution de la lumière doivent être équivalentes à 10 ou 20 lux.
En France, la distribution de la lumière doit être équivalente à 4 lux.
Aux Pays-Bas, un contrôle volontaire permettant d’obtenir une classification de 1 étoile (> 4 lux), 2 étoiles (> 7 lux) ou 3 étoiles (> 10 lux) peut être effectué, vérifiant la répartition lumineuse et la résistance aux vibrations.
Au Danemark, un système d’auto-certification est utilisé pour vérifier la répartition lumineuse et s’assurer que la valeur centrale équivaut à 0,04 lux.

Feux arrière

En Allemagne et en France, les feux arrière sont contrôlés pour vérifier la répartition lumineuse et s’assurer que la valeur au centre est supérieure à 2,5 cd.
Aux Pays-Bas, une classification volontaire existe basée sur un système d’étoiles, dans lequel 1 étoile équivaut à > 2 cd, 2 étoiles à > 2,5 cd et 3 étoiles à > 4 cd.

Au Danemark, les feux sont autocontrôlés par le fournisseur qui vérifie la répartition lumineuse et s’assure que la valeur est supérieure à 4 cd.
En ce qui concerne les catadioptres, les différences sont minimes. Un catadioptre ECE (ou équivalent) est accepté, sauf en Allemagne où un réflecteur de type Z est requis pour les feux arrière pour porte-bagages.

« Pour vendre des éclairages vélo qui peuvent être utilisés sur route, des certifications sont nécessaires dans plusieurs pays européens. Les certifications offrent des indications sur la puissance lumineuse et la qualité générale du produit. Spanninga s’assure de toujours respecter les réglementations locales en vigueur dans les différents pays, afin de répondre aux attentes de la loi et aux exigences de sécurité minimales en matière d’éclairage vélo. »

Jacob Vellinga – Directeur R&D du groupe Spanninga

spaninga news
find your ideal light
light explained by pros
scustom made